Birmanie : de Rangoun à Bagan

La semaine dernière, avant-dernier voyage de cette année universitaire, dont la fin commence – déjà – à pointer le bout de son nez… On s’envole vers la Birmanie, destination pour laquelle les billets d’avion sont peu chers en ce moment car ce n’est pas la saison touristique ; et pour cause, il fait en moyenne 40 degrés… Le pays, qui s’ouvre très progressivement, notamment depuis le début de la transition démocratique avec l’arrivée au pouvoir d’Aung San Suu Kyi en novembre 2015, regorge littéralement de trésors…

On arrive à l’aéroport de Rangoun (Yangon), l’ancienne capitale, jeudi matin. Direction la Shwedagon Pagoda, un site bouddhiste emblématique et impressionnant dans lequel on passe plusieurs heures sous un soleil de plomb. L’après-midi, on descend vers le centre-ville, via un parc et les quartiers résidentiels, où l’on s’égare dans les rues avant de finir la journée autour de la Place de l’Indépendance. En fin d’après-midi, on reprends un taxi : direction la station de bus, car on passe la nuit sur les routes birmanes…

Vendredi aux aurores, on arrive à Bagan, un immense site archéologique de plus de 50 kilomètres carrés situé au Sud de Mandalay, et qui fut la capitale du premier empire birman. On file poser nos sacs à l’hôtel, avant d’attendre le check-in en se promenant dans le quartier et dans le marché ; ensuite, douches et siestes méritées nous occupent jusqu’à 15h, alors qu’il fait de toute façon bien trop chaud pour faire quoi que ce soit. On repart ensuite à scooter sur les routes de terre et de sable s’aventurer entre les près de trois mille monuments millénaires qui se dressent au milieu du désert… Le soleil brûlant, des pagodes impressionnantes à perte de vue, la traversée des villages, et le coucher de soleil perché en haut d’un temple, le tout presque sans touristes… Le samedi, après s’être de nouveau promené autour de notre hotel, on reprends nos scooters direction le Vieux Bagan, avec au programme toujours plus de pagodes et d’édifices historiques, de petits villages, les bords de la rivière, un monastère, et un second coucher de soleil, avant de s’apprêter à dormir à nouveau dans un bus de nuit pour rejoindre Rangoun.

On est de retour à Bagan le dimanche à 6h du matin et c’est déjà notre dernière journée birmane complète ; pas de temps à perdre, on se dirige vers notre hotel où l’on peut tout de suite avoir notre chambre ! Après avoir récupéré un peu, on se balade à nouveau dans le centre de la ville et ses petites rues, puis on passe par les quais pour aller visiter une dernière pagode. L’après-midi, direction le lac Kandawgyi, autour duquel on se promène plusieurs heures, et où l’on reste admirer le coucher de soleil… On re-décolle lundi matin émerveillés de ces quatre jours incroyables, et prêts à revenir à n’importe quel moment. Coup de coeur sans pareil pour la Birmanie…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s