Deux Séouliennes, deux randonnées et un festival

Quelques petites nouvelles des deux dernières semaines, qui, malgré les cours et à l’approche des derniers travaux à rendre et des partiels, ont eu leur petit lot de découvertes…

Montée au point culminant de Hong Kong

On repart deux semaines en arrière, quand deux amies de Sciences Po Lille qui passent l’année à Séoul sont venues passer quelques jours à Hong Kong. Au milieu de la découverte touristique et gastronomique, on est partis avec d’autres amis à l’assaut du Lantau Peak Trail, un chemin de randonnée qui mène jusqu’au village de Ngong Ping, là où se trouvent le Big Buddha et le monastère de Po Lin que j’avais déjà visités. Les montées sont rudes, mais au bout de plus de quatre heures de marches, on arrive enfin au point culminant de Hong Kong, à plus de 900 mètres d’altitudes, pour se retrouver… sans aucune visibilité, la tête dans les nuages. Plus qu’une petite heure de descente de l’autre côté et on retrouve de la visibilité, et le Big Buddha et ses vaches sacrées qui se baladent en liberté entre les touristes et les pèlerins.

Clockenflap, musique au pieds des gratte-ciels

Le week-end dernier fut tout aussi sportif, mais musicalement ! Direction le festival de Clockenflap pendant 3 jours. Les scènes sont installées au pieds des tours à Central, au bord de la mer, et la programmation mêle têtes d’affiches occidentales et artistes locaux. On se perd entre la découverte d’un groupe de rock français, Grand Blanc, et un autre de hard rock coréen très étrange, et, malgré les trombes de pluie qui s’abattent sur nous samedi, on résiste sous nos superbes ponchos à capuche en plastique et on arrive à voir tous ce qu’on voulait : du théâtre, les groupes britanniques London Grammar, Foals et the Chemical Brothers, la rappeuse anglaise d’origine sri-lankaise M.I.A., le groupe islandais Sigur Rós… dans un cadre pas trop déplaisant.

Lion Rock

Début d’une nouvelle semaine un peu fatigué donc ; pour se remotiver avant les partiels et les vacances de Noël, rien de mieux qu’une petite randonnée à 5h du matin ! Ce mercredi matin, très tôt donc, on décide de s’attaquer à la randonnée du Lion Rock, juste à côté de l’université, pour pouvoir profiter du lever de soleil. Un peu hésitants après notre rencontre avec un espèce d’énorme sanglier sauvage et des singes, on rate le lever du soleil tout en haut de la montagne. Mais rassurés par la présence de beaucoup de retraités encore plus matinaux que nous qui  font également le « sentier » de randonnée, ou leur Tai Chi dans le parc, on arrive malgré tout en haut ; et la vue sur Hong Kong d’un côté, les Nouveaux Territoires de l’autre, et le soleil levant en valait franchement le coup.

Next stop : Shanghai (Chine) et Tokyo (Japon) après les examens pour Noël et le Nouvel An !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s